Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

Violations du mariage-le divorce

Divorce

Outre la polygamie, nous constatons que le caractère durable du mariage a été compromis dans l’Ancien Testament. Dieu avait l’intention que le mariage soit permanent en ce qui concerne la vie terrestre :

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair (Genèse 2:24 NEG).

Le verbe s’attacher (דבק, dâbaq) implique une affection et une loyauté et s’emploie également pour notre attachement à Dieu (cf. Deutéronome 10:20; 11:22 ; 13:4 ; 30:20 ; Josué 22:5 ; 23:8, Theological Wordbook of the Old Testament).

Le prêtre ne pouvait pas se marier avec une femme répudiée par son mari :

Ils ne prendront point une femme prostituée ou déshonorée, ils ne prendront point une femme répudiée par son mari, car ils sont saints pour leur Dieu (Lévitique 21:7 NEG).

Il ne prendra ni une veuve, ni une femme répudiée, ni une femme déshonorée ou prostituée; mais il prendra pour femme une vierge parmi son peuple. (Lévitique 21:14 NEG).

Pour refréner le divorce, la loi a interdit à un homme de reprendre une femme qu’il avait répudiée qui entretemps s’était mariée avec un autre homme (Deutéronome 24:1-4) parce que par son deuxième mariage…

elle a été souillée, car c’est une abomination devant l’Éternel, et tu ne chargeras point de péché le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage (Deutéronome 24:4 NEG).

Malgré la présence de divorce en Israël, l’Ancien Testament confirme l’intention de Dieu pour la durabilité du mariage. Il semble, dit Köstenberger, que la loi interdisait la répudiation d’une femme qui était une vierge quand le mariage a été consommé :

et, parce qu’il a porté atteinte à la réputation d’une vierge d’Israël, ils le condamneront à une amende de cent sicles d’argent, qu’ils donneront au père de la jeune femme. Elle restera sa femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu’il vivra (Deutéronome 22:19 NEG).

l’homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent ; et, parce qu’il l’a déshonorée, il la prendra pour femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu’il vivra (Deutéronome 22:29 NEG).

Il est clair que Dieu n’approuve pas le divorce, l’image dont il se sert pour indiquer l’apostasie de la nation d’Israël. Dans la prophétie de Malachie, Dieu s’exprime en langage sans équivoque :

Car je hais la répudiation, Dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, Et celui qui couvre de violence son vêtement, Dit l’Éternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, Et ne soyez pas infidèles ! (Malachie 2:16 NEG).


Notes et commentaires sur God, Marriage, and Family par Andreas J. Köstenberger, p. 33-34.

D’autres articles du même livre

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Précédent

Violations du mariage–la polygamie

Suivant

Violations du mariage-l’adultère

  1. pasteur Abraham mbuyi

    Merci encore pour cette connaissance car nos ministere sont entrain de s,ecrouler sur base du mauvais choix et mal entendement. Par pasteur abraham mbuyi .RDC

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :