???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????L’Ecclésiaste – Prédicateur ou Qohélet – cherche à comprendre l’incohérence qui se manifeste souvent sous le soleil – dans le monde des hommes. Il voit l’injustice au lieu établi pour la justice, la méchanceté dans le lieu du jugement (Ecclésiastes 3:16). Il constate que sous le soleil, homme et bête subissent le même sort : l’un meurt comme l’autre pour retourner à la poussière (Ecclésiastes 3:19-20). Les oppressions règnent et personne ne console les opprimés (Ecclésiastes 4:1). L’athée semble avoir raison : si Dieu existe il doit être impuissant.

Mais l’Ecclésiaste entrouvre une fenêtre :

Il y a un temps pour tout,
un temps pour toute chose sous les cieux :

2 un temps pour naître,
et un temps pour mourir ;

un temps pour planter,
et un temps pour arracher ce qui a été planté ;

3 un temps pour tuer,
et un temps pour guérir ;

un temps pour abattre,
et un temps pour bâtir ;

4 un temps pour pleurer,
et un temps pour rire ;

un temps pour se lamenter,
et un temps pour danser ;

5 un temps pour lancer des pierres,
et un temps pour ramasser des pierres ;

un temps pour embrasser,
et un temps pour s’éloigner des embrassements ;

6 un temps pour chercher,
et un temps pour perdre ;

un temps pour garder,
et un temps pour jeter ;

7 un temps pour déchirer,
et un temps pour coudre ;

un temps pour se taire,
et un temps pour parler ;

8 un temps pour aimer,
et un temps pour haïr ;

un temps pour la guerre,
et un temps pour la paix
(Ecclésiastes 3:1-8 NEG).

C’est évident. Pourtant, l’Ecclésiates ne s’intéresse pas qu’à la poésie. Il s’adresse au problème dit théodicée.

Dieu « fait toute chose belle… » (Ecclésiastes 3:11). Quand ça ? En son temps. « Il fait toute chose belle en son temps. » Tout n’est pas beau en ce moment.

Nous vivons le présent et nous souffrons de la myopie : nous ne voyons que le présent qui n’est qu’un instant sur l’étendu de l’éternité. Pourtant, Dieu « a mis dans [notre] cœur la pensée de l’éternité » (Ecclésiastes 3:11 NEG).

« Un temps pour tout. » Dieu fera toute chose belle en son temps. Et les injustices qui nous accablent ? Ne vous inquiétez pas. L’Ecclésiaste nous dit : « Dieu jugera le juste et le méchant ; car il y a là un temps pour toute chose et pour toute œuvre » (Ecclésiastes 3:17 NEG).

La pensée de l’éternité est un don de Dieu parenté avec la foi. Avec la pensée de l’éternité dans notre coeur, nous pouvons voir de loin que « l’Éternel est un Dieu juste : Heureux tous ceux qui espèrent en lui ! » (Ésaïe 30:18 NEG).

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail