Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

Bienvenue, Jésus !

«Il vint chez soi ; et les siens ne l’ont pas reçu» (Jean 1:11, Darby).

À la fin d’une longue journée, un homme rentre à la maison dans la belle attente d’être chez lui avec sa famille. Il a égaré sa clé, et la porte est verrouillée. Peu importe, la famille est là. Il frappe à la porte mais il n’y a pas de réponse. De l’intérieur de la maison les siens entrouvrent les rideaux pour le regarder, mais personne ne l’accueil chez lui, personne ne lui ouvre la porte.

« Impossible ! » dites-vous.

Pourtant, c’est vrai. C’est ce qui s’est passé à Jésus. Jean nous dit qu’il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu.

La tragédie se répète fois après fois. Jésus vient vers nous qui sommes les siens, nous qui avons reçu tellement de bénédictions de sa main et qui avons les Écritures remplies de la révélation de son amour et de ce qu’il a fait pour nous et de ce qu’il attend de nous.

Il vient vers nous qu’il a créés, qu’il aime et pour qui il est mort. Et trop souvent il est toujours vrai que les siens ne le reçoivent pas.

Vous croyez bien qu’il est là, mais ne voulez-vous pas lui ouvrir la porte à votre vie ?

Précédent

CHASSE AU TRÉSOR

Suivant

Créés pour l’éternité

  1. MAPE Nilighin

    Il y a bientôt plus de 3 [correction: 2] millénaire que Jésus envoie ce message à travers le monde entier et pourtant l’homme est sans indifférence au cri de cœur de Jésus malgré le grand amour qu’il a démontré en mourant sur la croix à cause de nos péchés cette situation est déplorable mais comme il est écrit il y a les fils de perdition nous pouvons comprendre mais cela ne doit une excuse pour nous pour ne pas prêcher la parole de Dieu.Chers frères st sœurs en CHRIST Jésus revient bientôt et les signes sont évidents préparons nous à sa rencontre,Que DIEU nous bénisse amen amen amen

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :