Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

Créés pour l’éternité

Il a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité (Ecclésiaste 3:11).

Cette vie n’est que le commencement. Nous passerons beaucoup plus de « temps” à l’autre côté de la mort, dans l’éternité, qu’ici-bas. Quelqu’un a dit que notre existence temporelle n’est qu’une petite parenthèse dans l’éternité. Dieu nous a créés pour vivre éternellement. La Bible dit que Dieu « a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité”.

Notre existence temporelle n’est qu’une petite parenthèse dans l’éternité.

Les choix et les conséquences

La vie terrestre offre bien des choix ; l’éternité n’en offre que deux : le ciel ou l’enfer. C’est votre relation avec Dieu ici-bas qui détermine votre relation avec lui dans l’au-delà. Si vous demeurez en Christ dans cette vie, il vous préparera une place auprès de lui pour toute l’éternité. D’autre part, si vous rejetez son amour, son pardon et son salut, vous serez éternellement séparé de Dieu.

Une vision de l’éternité

Quand vous vivez à la lumière de l’éternité, vous pensez à long terme. La vision de l’éternité remplit votre vie quotidienne. La vie actuelle porte plus d’importance pour vous parce que vous comprenez qu’il existe des conséquences éternelles à tout ce que vous faites sur terre. Vous discernez l’important. Vous rachetez le temps (Éphésiens 5:16). Vous échanger votre vie temporelle pour la vie éternelle (Luc 17:33).

Des promesses pour l’éternité

La Bible donne les promesses les plus précieuses et les plus grandes concernant le ciel :

Ce que nul homme n’a jamais vu ni entendu, ce à quoi nul homme n’a jamais pensé, Dieu l’a préparé pour ceux qui l’aiment (1 Corinthiens 2:9, BFC).

Dieu n’a pas tout révélé, mais nous savons que Jésus nous prépare une place dans la maison de son Père. Nous serons réunis avec nos bien-aimés qui étaient croyants et qui nous ont devancés. Dieu lui-même sera avec nous. Il essuiera toute larme de nos yeux.

La mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu (Apocalypse 21:4).

Ici bas nous ne sommes pas chez nous. Notre citoyenneté est dans les cieux, d’où nous attendons comme Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ (Philippiens 3:20). Un des ces jours, Jésus nous dira :

Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; recevez en héritage le royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde (Matthieu 25:34).

Comme Abraham, nous attendons « la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur » (Hébreux 11:10 NEG). Nous fixons nos yeux sur Jésus et sur la joie qui nous est réservée (Hébreux 12:2).

Créés pour l’éternité, vivons à la lumière de l’éternité.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Précédent

Bienvenue, Jésus !

Suivant

Les enfants de Dieu

  1. Pierre vanel

    Que la paix et la grace vous soient part de Dieu notre Pere.
    Je suis un serviteur de Dieu j’aime beaucoups vos messages. Je vous demande de m’envoyer plus souvent sour mon mail svp.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :