Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

Les enfants de Dieu

wordle Jean 01v01-18

Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu… (Jean 1:12, Darby).

Il y a trois mots importants dans ce verset : « donner », « droit », et « enfants ».

Donner

L’Apôtre Jean écrit du don de Dieu. Dieu « donne » l’entrée dans la famille céleste. Cette entrée n’est pas achevée par l’effort humain ; c’est toujours le don de Dieu. Dieu fait don d’être membre de sa famille à ceux qui reçoivent Jésus-Christ son Fils.

Droit

Deuxièmement Jean parle du « droit » d’appartenir à la famille de Dieu. D’eux-mêmes, les gens n’ont pas le droit à une place dans sa famille. C’est au-delà de l’achèvement humain ; ils ne peuvent l’atteindre ni le mériter ; le droit leur est donné. Ils étaient hors de sa famille ; ils n’avaient pas de place. Maintenant ils ont reçu comme don le droit de devenir membres ; ils appartiennent à sa famille.

Enfants

Le troisième mot est « enfants ». Ceux qui sont dans la famille peuvent appeler Dieu « Père ». Les « enfants » possèdent une nature commune qui dérive de leur Père. Ils sont « participants de la nature divine » (2 Pierre 1:4). Il s’agit d’une nouvelle naissance par laquelle des gens sont nés de nouveau dans la famille céleste. Les croyants ont une place dans la famille céleste grâce à ce que Dieu a fait en eux.

Condition

Il existe également une condition pour recevoir ce droit d’être enfant de Dieu : ce droit n’est donné qu’à ceux qui reçoivent la Parole faite chair, cette Parole qui était avec Dieu au commencement et qui est Dieu (Jean 1:1).

Recevoir Jésus comme « Dieu le Fils unique » est la condition non négotiable pour devenir membre de sa famille

C’est ce que Jean veut dire par la phrase « à ceux qui croient en son nom » (1:12). Recevoir Jésus comme « Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père » (Jean 1:18 NEG) est la condition non négotiable, le sine qua non pour devenir membre de la famille de Dieu. Dieu n’accepte pas dans sa famille des gens qui mettent en question la position prééminente du Fils unique.

Jésus fait bon accueil

Jésus, la Parole faite chair, a pris l’initiative. Il est entré dans le monde qu’il avait créé (Jean 1:10). Il est venu chez les siens mais ils ne l’ont pas reçu (1:11). En contraste avec eux, Jésus reçoit « tous ceux qui l’ont reçu ». Devenir membre de la famille de Dieu n’est pas basé sur lignée, race, position sociale, éducation, histoire personnelle ou n’importe quelle autre condition. Jésus fait bon accueil à tous ceux qui le reçoivent comme le Fils unique de Dieu et Seigneur de leur vie.

Précédent

Créés pour l’éternité

Suivant

Cherchez-vous une révélation ? Elle est écrite !

  1. Gustave B.

    Nous sommes en effet concitoyens des Saints et membre de la famille de Dieu ! Merci pour cette article

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :