Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

La chute, l’évolution et les dents d’animaux

clip_image001Dans une réponse à un lecteur, j’ai remarqué qu’avant la chute d’homme, les animaux étaient herbivores car la mort est entrée dans le monde par le péché :

C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché (Romains 5:12).

Mon interlocuteur était incrédule :

Le lion mangera de la paille! alors pourquoi a-t-il d’énormes canines si ce n’est pour tuer? Dieu l’avait doté de toutes les caractéristiques des carnivores pour qu’il broûte [sic] ?

Je cite quelques paragraphes du livre Nos origines en questions : La logique de la création (p. 268).

[M]ême le T. rex ne mangeait, avant l’entrée du péché dans le monde, que des végétaux. Certaines personnes font objection à cela en disant que, vu les grandes dents du T. rex, cet animal doit les avoir utilisées pour attaquer d’autres animaux. Mais les crocs acérés d’un animal ne disent rien sur son mode d’alimentation ; ils disent simplement qu’il a des crocs acérés.

clip_image003Beaucoup d’animaux, dotés de dents pointues, sont fondamentalement végétariens. Le panda géant a des dents pointues comme celles d’un carnivore, mais mange du bambou. Il se peut que les dents des pandas aient été spécifiquement faites pour manger du bambou. Pour “expliquer” pourquoi un panda géant a des dents comme un carnivore, tout en ne mangeant que du bambou, les évolutionnistes sont obligées de dire que le panda géant a évolué à partir d’un carnivore, puis s’est tourné vers le bambou.

Les différentes espèces de chauve-souris se nourrissent de fruit, de nectar, d’insectes, de petits animaux et de sang, mais leurs dents ne renseignent pas sur leur mode d’alimentation. Les ours ont des dents semblables à celles d’un grand félin (par exemple un lion), mais certaines ours sont “uniquement” végétariens alors que d’autres, voire la plupart, son “principalement” végétariens.

Tout comme les dents du panda géant lui servent pour déchirer et manger du bambou, il est possible que les dents du lion et du T. rex leur ont servi pour déchirer et manger des plantes.

Il est peut-être étonnant qu’un évolutionniste se rebiffe contre l’idée d’une simple adaptation. Le même livre (p. 270) donne une citation par Henry Morris :

Que des structures telles que les crocs et les dents fassent partie de l’équipement donné dès l’origine, ou soient des structures récessives devenues dominantes uniquement à cause de processus de sélection ultérieurs, ou des structures dues à des mutations qui ont suivi la malédiction, ou quelque chose d’autre encore, est une question dont l’éclaircissement nécessite de plus amples recherches.

Voir aussi :

Technorati Tags: évolution,chute d’homme

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Précédent

Avortement, crime de l'inhumanité contre l'humanité

Suivant

Ressources spirituelles pour pasteurs et leaders chrétiens

7 Commentaires

  1. Claude SERVAJEAN

    les dents du Panda? mais il s’agit d’une specialisation qui est restée parce qu’elle représente aussi un moyen de défense! certains mammifères carnassiers ont evolué pour devenir omnivores puis delà végetariens; il n’ y a rien d’extraordinaire à cela, et puis cet exemple n’est pas représentatif car en fait je ne connais pas de canidés ou de félins devenus végétariens! d’autre part en prenant l’histoire du lion, il les avait ces canines AVANT le péché alors pourquoi les avait-il si ce n’est pour tuer et manger de la viande!!!! reflechissez un peu à cela …
    je voudrais aussi vous raconter l’histoire authentique des phalènes blanches et des phalènes noires: il y avait en Angleterre une petite ville minière dont les maisons avaient des murs noirs de suie: sur ces murs venaient se poser des phalènes ( petits papillons): ces phalènes étaient noires et à chaque fois qu’une mutation donnant des ailes blanches survenait, les oiseaux repéraient immédiatement le papillon blanc et le mangeaient. Et puis un jour les habitants de cette petite ville ont décidé de ravaler les murs qui sont devenus blancs: les phalènes noires devenues « visibles » ont été gobées par les oiseaux et les mutantes à ailes blanches sont devenues très rapidement majoritaires et le phénomène s’est inversé:les mutations génétiques que vous ne pouvez nier aujourdh’ui se sont frottées à l’environnement et là j’espère que vous avez enfin compris!!!!
    A méditer
    Cordialement Claude

  2. Claude SERVAJEAN

    là aussi vous allez me juger « discarded »?

  3. Joannie

    Désolé d’être aussi brève mais j’en ai assez de lire des textes qui semblent pousser les « moutons » à suivre leur « berger ». Il faut avouer ce qui est un fait. Lire un texte défendant le créationnisme me donne l’impression de lire un texte écrit par un personnage historique m’expliquant sa théorie que la terre est plate en se basant sur des arguments comme: « si elle était sphérique, ceux du dessous tomberaient dans le néant ».
    Selon moi, Claude SERVAJEAN à raison. Ses arguments sont très révélateurs et basés sur des faits réels observables et mesurables. Il n’est pas surprenant que la théorie de l’évolution soit la seule enseignée dans les collèges standars. Les textes anciens de la bible essayaient d’expliquer des phénomènes existentiels en se basant sur l’imagination en trouvant des réponses faciles en attendant que la réelle réponse soit trouvée. Lorsque la réponse est trouvée et évidente, je crois que les anciennes théories devraient se tasser de l’esprit des gens.
    Désolé cette fois ci si mon commentaire était fortement orienté du côté scientifique mais je trouve exaspérant que des gens se bornent à proclamer que la religion explique tout les phénomènes alors que des théories beaucoup plus probables (dont certaines évidentes et prouvées) ont été observées.

  4. Joannie

    Euhhh… C’est l’homme qui a fait entrer le pêché selon ce que vous avancez…

    « [M]ême le T. rex ne mangeait, avant l’entrée du péché dans le monde, que des végétaux. »

    Or, lors de l’apparition de l’homme sur la planète, les dinosaures étaient déjà éteints. Comment le TRex aurait-il pu avoir la possibilité de devenir carnivore?

    • Merci encore, Joannie, de vos commentaires. Vous avez bien noté que « la théorie de l’évolution [est] la seule enseignée dans les collèges standar[d]s ». Autrement dit, nous avons tous étudié la théorie de l’évolution. Ceux qui la rejettent le font en toute connaissance de cause. Comme tout le monde, ils ont suivi des cours de science où les étudiants sont systématiquement endoctrinés. Ils ont compris le Weltanschauung, la méthode scientifique et les présupposés de l’évolution. Un grand nombre d’entre eux croyaient comme vous de tout cœur ce qu’on leur avait enseigné. Avec le temps, ils ont été troublés par certaines questions – les chaînons manquants, les « fossiles vivants », des résultats erronés de la datation au carbone 14, les explications changeantes des autorités scientifiques, les croquis falsifiés de Haeckel, etc., etc. Et ils ont décidé de faire quelque chose que la plupart des évolutionnistes n’ont jamais fait : lire des livres par des scientifiques qui ont rejeté la théorie de l’évolution. Comme Darwin’s Black Box: The Biochemical Challenge to Evolution, par Michael Behe, professeur de la biochimie à Lehigh University en Pennsylvanie (Etats-Unis d’Amérique). Ou Nos origines en questions : la logique de la création parmi beaucoup d’autres.

      Il existe, me semble-t-il, une certaine exaspération chez quelques évolutionnistes que les créationnistes ne s’agenouillent pas devant leur déesse. Au lieu de répondre à un argument qui démontre des problèmes pour la théorie, certains interlocuteurs se contentent de répéter la même propagande que nous avons entendue depuis 150 ans ou de changer de sujet pour éviter la force de l’argument qui a été présenté. Sinon, ils se contentent de grogner des insultes. La propagande, les insultes et les échappatoires ne sont pas convaincantes et nous ne sommes pas intimidés par ces non réponses.

      Je ne vous accuse pas de tout cela. Pour être plus précis, dire que la théorie de l’évolution est la seule enseignée dans les collèges standards n’est pas un argument. Cela ne prouve rien.

      Vous déclarez comme un fait :

      Or, lors de l’apparition de l’homme sur la planète, les dinosaures étaient déjà éteints.

      Voici quelque chose de fondamental : les évolutionnistes et les créationnistes interprètent l’évidence de deux manières différentes, basées sur des présupposés différents. Les évolutionnistes croient que l’ordre du registre fossile reflète une apparition successive des formes de vie sur la Terre qui s’est déroulée pendant des centaines et des centaines de millions d’années. Ainsi, les strates de roches représentent d’immenses périodes de temps.

      Les créationnistes pour leur part croient que la plupart des fossiles ont été formés au cours de l’année qu’a duré le Déluge relaté dans Genèse aux chapitres 6 à 9. C’est pourquoi il existe des fossiles d’animaux enterrés vivants qui étaient en train de manger ou de mettre bas ou de lutter avec d’autres animaux.

      Peut-être quelques lignes de Nos origines en questions (p. 206) peuvent-elles éclairer.

      Voici d’autres observations qui indiquent une absence de longues périodes et un dépôt rapide des couches :

      • Les fossiles polystrates, comme des troncs d’arbre, par exemple, qui traversent des strates représentant, dit-on, plusieurs millions d’années (ces types de fossiles sont fréquents dans le charbon), montrent que lest states doivent s’être déposées en succession rapide, sans quoi le phénomène de pourrissement aurait fait disparaître le sommet des troncs ;
      • La préservation de fragiles figures de surface, telles que des rides de plage et des empreintes, sur des unités rocheuses sous-jacentes indique un temps court avant le dépôt suivant ;
      • l’absence de couches de sols fossilisées dans les strates de roches interdit de penser qu’il s’est écoulé de longues périodes entre celles-ci ;
      • L’absence de figures d’érosion dans les couches de roches ou entre les différentes unités rocheuses. Si les strates avaient été exposées aux intempéries, elles en garderaient des trace (rigolites, alvéoles, fentes,…) ;
      • Des colonnes et des dykes clastiques où un mélange de sables et d’eau a été comprimé et poussé vers le haut à travers les couches sus-jacentes. Bien que le sable ait prétendument des millions d’années de plus que les couches sus-jacentes, il n’a, de toute évidence, pas eu le temps de durcir.

      En plus, l’homme et les dinosaures ont été créés le même jour et ont vécu sur la terre en même temps. Sinon, comment expliquer les dessins de dinosaures sur les murs de grottes ? Encore quelques lignes de Nos origines (p. 208) :

      Beaucoup d’éléments laissent penser que les hommes et les dinosaures ont vécu ensemble sans être séparés d’au moins 65 millions d’années, comme le croient les évolutionnistes :
      • De nombreux documents historiques décrivent des animaux vivants appelés « dragons » qui sont en fait des descriptions précises de ce que nous appelons des dinosaures, tel que le Tricératops, le Stégosaure, le Tyrannosaure et l’Ankylosaure… La description du Béhémoth (Job 40, dans la Bible) ressemble à celle d’un des grands dinosaures comme l’Apatosaure ou le Brachiosaure.
      • Des os de dinosaures non minéralisées (non fossilisés). Comment ces os, dont certains contiennent même des cellules sanguines, pourraient-ils être âgés ne fût-ce que de plusieurs milliers d’années ? Que dire alors de 65 millions d’années au moins réclamées par les évolutionnistes ?
      • Les roches qui renferment des fossiles de dinosaures contiennent souvent très peu de matériel d’origine végétale comme d’est le cas, par exemple, dans la formation Morrison en Amérique du Nord. Ce fait montre encore que les strates ne représentent pas des périodes de vie sur la Terre. En effet, si les strates représentaient une « époque des dinosaures », nous devrions pouvoir y trouver ce que mangeaient les dinosaures. Un grand apatosaure avait besoin pour se nourrir de quelque trois tonnes de végétation par jour. Or, beaucoup de strates renfermant des fossiles de dinosaures ne montrent pas d’indices d’une présence significative de végétation. Autrement dit, nous observons des cimetières d’animaux, pas des cimetières d’écosystèmes ni un « Âge des Dinosaures ».

      Si cette sorte d’étude vous intéresse, je vous recommande le livre Nos origines en questions : la logique de la création que vous pouvez commander ici.

      Pour des sites qui parlent des centaines de scientifiques qui sont créationnistes, cliquez ici.

      Deux sites en anglais : Institute of Creation Research et Creation on the Web.

      En français : Création et la Bible

      L’article « Les dinosaures et la Bible » traite également avec ces questions.

  5. Joannie

    « En plus, l’homme et les dinosaures ont été créés le même jour et ont vécu sur la terre en même temps. »
    Ça y est, vous venez de me perdre… hahahaha:)
    Ah… en passant, je serai curieuse de voir une image de fresque de grotte avec des dinosaures dessus! Si vous trouvez un lien internet vers ce genre de « fresque » dont je doute de l’existence, j’aimerais bien que vous me le fassiez parvenir.

    Selon le études, dans les faits, non seulement l’homme n’a pas vécu en même temps que les dinosaures mais seulement des fossiles de petits mammifères (comme des rongeurs) ont pu être datés de la même époque que ces derniers. Il serait absurde que les scientifiques auraient fait une erreure de plus de 60 millions d’années entre l’existence de ces gros reptiles et des premiers primates… Alors qu’avec la même technique (le carbone 14) ils peuvent dater avec précision la date qu’un meurtre a été fait.

    Et la théorie de l’évolution est la seule enseignée dans les collège standar (et la raison est probablement que sur un consensus scientifique, elle est évidemment la plus probable) mais il n’y a que ceux ayant eu des cours d’histoire qui peuvent les recevoir donc ce ne sont pas tous les étudiants qui bénéficient de ces enseignements. De plus, malgré que nous ne recevons pas tous des cours d’histoire, je ne connais personne ayant été au collège qui croit au créationnisme (et je fréquente quand même un collège dont la majorité des étudiants sont catholiques), mes derniers souvenirs de ce genre de croyance étaient des enfants du primaire ou de jeunes adolescents du secondaire.

    Je ne veux plus que nous argumentions ensemble sur ce sujet. Toute façon il vous désavantage puisque les preuves appuyant le coté scientifiques sont beaucoup plus nombreuses. Je voudrais juste que vous me donnez un site ou il y a des peintures de dinosaures sur des murs de grotte (ça m’intrigue sérieusement, félicitation si vous en trouvez!) et je voudrais que vous m’exposez votre explication pourquoi aucun squelette humain n’a été trouvé étant aussi ancien que les squeletes des dinosaures… Les plus vieux datent d’il n’y a même pas 5 millions d’années (et les squelettes encore une fois n’étaient pas encore des hommes à promprement parler mais plutôt des ancêtres -selon la théorie de l’évolution- de type Homo) et les dinosaures se sont éteint il y a 65 millions d’années.
    Merci de répondre à mes 2 questions

  6. Claude SERVAJEAN

    Oui vraiment, les tentatives des créationnistes pour faire coincider leur lecture de la Bible avec l’extraordinaire foisonnement de la vie sont dérisoires! d’ailleurs, chère Joannie, il est intéressant de voir que la Bible ne mentionne que des animaux « presents  » sur les lieux où elle a été « rédigée », qu’elle ne parle jamais d’animaux originaires d’Amérique ou d’Australie, et bien sûr qu’il n’y est jamais non plus questions de dinosaures ou autres ptéranodons; pas plus d’ailleurs que des mammouths ou du machairodus qui ont pu hanter l’Europe. ( Noé n’avait pas de diplodocus à bord de l’Arche!!!)Quant au fait qu’il nous manque des chaînons manquants pour relier les différentes évolutions, quoi de plus simple à comprendre: la fossilisation est un processus difficile comme vous le faisiez remarquer et la terre est vaste, il faut les trouver! Les créationnistes s’excitent aussi que l’on trouve des « fossiles vivants » comme le coelacanthe! Ils n’ont pas encore compris (ou ils font semblant) que lorsqu »il y a un nouvel être vivant qui surgit dans une espèce donnée par le jeu des mutations génétiques (que n’importe quel crétin peut observer AUJOURD’HUI!) cela ne signifie pas pour autant que l’espèce dont l’un des membres a muté disparait TOTALEMENT! Et voilà la raison pour laquelle on a trouvé le Latimaria! Les créationnistes ne sont nullement à l’origine de l’étude de ces mutations et il est affligeant de voir que le summum de leur argumentation, ce sont quelques versets de la Bible! Si ces créationnistes avaient de VRAIS arguments , mais j’irais vers eux! Car ce qui m’importe, c’est la recherche de la Vérité et je n’aurais aucun état d’âme à aller vers eux et à changer mon fusil d’épaule! Hélas ce salgimondis de raisonnements mal construits et de références bibliques sans aucun intérêt sur le plan scientifique me laisse entièrement froid…. Par contre ce qui ne me laisse pas froid du tout c’est le fait qu’ils essaient ( comme aux U.S) d’influencer les jeunes gens dans les écoles pour activer leur prosélythisme au nom de vérités assénées. Je ne comprends pas que l ‘on puisse prendre des positions « religieuses » pour expliquer les cheminements de la Création………….

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :