Cœur de berger

Quelques réflexions sur la vie de l'Église

Mohler : 7d. Le pasteur comme théologien (partie 4)

He is not silent La prédication et la doctrine

Je partage des notes du livre par Albert Mohler, He Is Not Silent: Preaching in a Postmodern World (“Il n’est pas silencieux : prêcher dans un monde postmoderne”).

Pour les autres articles sur ce livre He Is Not Silent, cliquer ici.

Nous avons pris plus de temps pour considérer le contenu de ce chapitre concernant le pasteur en tant que théologien. Ayant déjà considéré l’appel du pasteur, la concentration du pasteur et la conviction du pasteur, Dr Mohler poursuit son sujet sous la rubrique suivante :

4. LA CONFESSION DU PASTEUR

Le ministère du pasteur est enraciné en et découle de la confession de foi du pasteur, c’est-à-dire de ses convictions personnelles profondes. L’appel et le devoir du pasteur ne sont pas à présenter l’enseignement et la théologie de la Bible avec un détachement académique, neutre ou objectif. Le pasteur est appelé par le Maître, touché et transformé par la vérité, possédé d’une conviction profonde qui le rend passionné pour transmettre cette vision et cette conviction aux membres de son église.

Le pasteur devrait être prêt à définir, défendre et documenté ses propres convictions profondes qui dérivent de sa propre étude méticuleuse de la Parole de Dieu et de sa connaissance de l’enseignement fidèle de l’église. »

L’autorité de notre prédication ne dérive pas de notre expérience ni de notre conviction ; elle provient de la Parole de Dieu. Pourtant, la conviction personnelle n’est pas sans importance. Comme dit Phillips Brooks, « La prédication est la vérité communiquée au travers de la personnalité. » Tout prédicateur est sous le mandat que transmit Paul à Timothée :

Retiens dans la foi et dans l’amour qui est en Christ-Jésus, le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi. Garde le bon dépôt par le Saint-Esprit qui habite en nous. (2 Timothée 1:13-14)


Le pasteur qui

n’est nullement théologien

n’est nullement pasteur.

—Albert Mohler


Mohler conclut ce chapitre en disant :

Autrement dit, nous sommes les intendants des saines paroles et les gardiens du trésor doctrinal qui nous fut confié au cœur même de notre appel en tant que pasteurs. Le pasteur qui n’est nullement théologien n’est nullement pasteur.

Pour les autres articles sur ce livre He Is Not Silent, cliquer ici.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Précédent

Mohler : 7c. Le pasteur comme théologien (partie 3)

Suivant

33 Cours bibliques gratuits

  1. pasteur corrielant wilfrid

    Je suis le pasteur Wilfrid Corrielant de Église de Dieu des chrétiens sanctifiés en Haïti et en écriture volontairement de porter à votre attention que nous vous invitons pour donner une conférence et séminaire dans lequel beaucoup de nos pasteurs et les chefs congrégation prendra part afin d’être plus bibliquement à condition de faire avancer le Royaume du Seigneur car notre mission est d’amener les gens de toutes les nations à la grâce salvatrice de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ et de remonter vers le Seigneur à ceux qui se sont détournés de Lui.
    NB I composée de 240 mambers, 85 enfants et 64 adherands

    En espérant que vous nous permettez de vous entendre dès que possible, mai les bénédictions de Dieu soient riches évidente dans votre vie.

    corrielant pasteur Wilfrid

    • Merci, frère, pour l’invitation. Je l’ai transmise à notre directeur pour la région. Je ne pourrai pas venir moi-même, mais peut-être le Seigneur vous enverra-t-il quelqu’un pour répondre à votre besoin. Que le Seigneur vous bénisse abondamment.
      Gary

  2. Joseph Sainristil

    Bonjour a tous les responsables de site,
    je tiens a vous saluer dans le précieux de Jésus notre Sauveur .
    je tiens aussi a vous félicité pour le travail que vous êtes entrain de faire dans le monde évangélique. J’ai une petite question pour vous, il y a quelque chose que je n’arrive pas a comprendre : Le pasteur qui n’est nullement théologien n’est nullement théologien Pasteur : Est-ce que ,c’est la théologie qui fait de nous un Pasteur ou c’est Dieu lui-même qui nous appel au ministère comme étant pasteur ? OU bien a apprend la théologie pou bien comprendre les thèmes de la Bible ? Pour moi, la théologie c’est très important pour quelque soit la personne mais la théologie ne fait pas de nous un Pasteur.
    Seigneur, pour t’obéir je ne refuse pas d’être un pasteur
    Mon ami, j’aimerais avoir une explication sur les paroles que le Prophète Jérémie avait prononcer SVP
    Merci
    Joseph Sainristil un serviteur du Dieu Vivant.

    • Je vous remercie, Joseph, de votre commentaire. C’est vrai que « la théologie ne fait pas de nous un pasteur. » La citation en question par le pasteur Mohler est celle-ci : « Le pasteur qui n’est nullement théologien n’est nullement pasteur. » Par exemple, des pneus ne font pas une voiture, mais une voiture sans pneus ne peut pas fonctionner. La théologie ne fait pas le pasteur, mais un pasteur qui n’est pas théologien n’est pas pasteur. La théologie est l’étude ou la connaissance de Dieu. Pour adorer Dieu en « esprit et (en) vérité » nous devons connaître la vérité le concernant. Nous devons connaître ce qu’il a révélé concernant qui il est, son auto-révélation, c’est-à-dire la Bible. Un soi-disant pasteur qui ne connaît pas la Parole de Dieu ne peut pas être son porte-parole.

      Que le Seigneur vous bénisse !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :