9 décembre : Celui abandonné par Dieu

Abandonné 001

9 décembre

Celui abandonné par Dieu

Lecture de l’Avent : Psaume 22

Les Écritures hébraïques avaient prévu que la Descendance promise, le Messie, mourrait en tant que Serviteur souffrant de Dieu.

Mille ans avant la venue du Christ, David écrivit en détail étonnant ce qui se passerait lorsque des hommes pécheurs cloueraient le Fils de David sur une croix :

Psaume 22:16 (SER)  — Ils ont percé mes mains et mes pieds.

Les principaux sacrificateurs, scribes et anciens l’entouraient, se moquant cruellement de lui (Matthieu 27:41-43) :

Psaume 22:16 (SER)  —  Car des chiens m’entourent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi…

Psaume 22:7–8 (SER)  —  Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent les lèvres, hochent la tête : Remets (ton sort) à l’Éternel ! L’Éternel le libérera, Il le délivrera, puisqu’il l’aime !

Les soldats tireraient au sort ses vêtements (Jean 19:23-24 ; Matthieu 27:35 ; Luc 23:34) :

Psaume 22:18 (SER)  —  Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique.

Où était Dieu ?

Ce Psaume commence par le cri d’abandon : « Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m’as-tu abandonné ? » paroles que Jésus prononça de la croix alors que les ténèbres couvraient le pays (Matthieu 27:45-46 ; Marc 15:34).

Comment se pourrait-il que le Fils de Dieu soit abandonné par Dieu ?

Dans ce moment sombre abandonné de Dieu, Dieu était là, car l’apôtre Paul explique,

2 Corinthiens 5:21 (SER)  —  Celui [Jésus] qui n’a pas connu le péché, il [Dieu] l’a fait (devenir) péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

Portant mes péchés et les vôtres, le Fils né d’une vierge, Emmanuel – « Dieu avec nous » (Matthieu 1:23) – a été momentanément abandonné par Dieu, afin que nous n’ayons pas à l’être de toute éternité.⁠1

Dans nos moments les plus sombres, Emmanuel est avec nous « tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:20). Il a promis : « Je ne te délaisserai pas ni ne t’abandonnerai » (Hébreux 13:5).

 

anImage_11.tiff

1 D. A. Carson, Scandalous: The Cross and Resurrection of Jesus. Wheaton, IL: Crossway, 2010, p. 36.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s