11 décembre : Jésus, le Roi Divin et Grand Souverain Sacrificateur

Roi Divin 001

11 décembre

Jésus, le Roi Divin et Grand Souverain Sacrificateur

Lecture de l’Avent : Psaume 110

Le Psaume 110, le psaume le plus cité dans le Nouveau Testament, commence par cette énigme :

« L’Éternel dit à mon Seigneur. » A qui Dieu parle-t-il ? Qui est « mon Seigneur » ? Dieu se parle-t-il à lui-même ?

Les Juifs savaient tous que le Messie était le sujet du Psaume 110. Mais pourquoi David, l’auteur de ce psaume, se réfère-t-il au Messie (le Christ) comme « mon Seigneur » ?

Jésus a posé une question aux pharisiens :

Matthieu 22:42–44 (SER)  —  Que pensez-vous du Christ ? De qui est-il le fils ? Ils lui répondirent : De David.  

Tout le monde savait que le Messie serait « le Fils de David », c’est-à-dire un Descendant du roi David. Quelques jours avant de poser cette question, Jésus avait été accueilli à Jérusalem avec des branches de palmier et des cris de « Hosanna au Fils de David ! (Matthieu 21:9, 15).

Jésus a posé une question suivante aux pharisiens :

Et Jésus leur dit : Comment donc David, (animé) par l’Esprit, l’appelle-t-il Seigneur, lorsqu’il dit : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite. Jusqu’à ce que je mette tes ennemis sous tes pieds ?

Il n’est pas normal de se référer à sa progéniture comme « mon Seigneur ». Pourquoi David, inspiré par le Saint-Esprit, appellerait-il le Messie — son plusieurs fois arrière arrière-petit-fils — « mon Seigneur » ? Il l’a fait parce que le Messie serait plus qu’un descendant de David ; il serait le Seigneur, Dieu incarné, Dieu dans la chair.

Alors Dieu se parle à lui-même ! « L’Éternel dit à mon Seigneur. » Dieu le Père dit à Dieu le Fils : « Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

Ici, nous voyons la distinction des personnes dans la Divinité. Le Père n’est pas le Fils, et le Fils n’est pas le Père, et ils ne sont pas le Saint-Esprit, mais les trois personnes sont le Seul Vrai Dieu. « Sainte Trinité ! »

Ces conversations, interactions entre les personnes de la Trinité divine se trouvent avant la venue du Christ, pendant son séjour sur terre, et après son retour à la droite du Père.

Nous voyons à nouveau le Père parler au Fils au verset 4 de ce psaume :

Psaume 110:4 (SER)  —  L’Éternel l’a juré et ne le regrettera pas : Tu es sacrificateur pour toujours, A la manière de Melchisédek.

L’Éternel (Yahvé) dit au Fils : « Tu es sacrificateur pour toujours selon l’ordre de Melchisédek. »

Étonnamment, le Fils assume le rôle de roi et le rôle de grand prêtre. Il est Roi, Fils de David de la tribu de Juda. Il régnera jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds (1 Corinthiens 15:25). Sous la Nouvelle Alliance, il est notre grand souverain sacrificateur (Hébreux 7:12-25).

1 Timothée 2:5 (SER)  —  Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu, et les hommes, le Christ-Jésus homme,

Alors que nous attendons le retour du Roi Divin, il nous sert maintenant comme notre Grand Souverain Sacrificateur, le seul médiateur entre Dieu et les hommes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s