12 décembre : Jésus notre Emmanuel

Jésus notre Emmanuel 001

12 décembre

Jésus notre Emmanuel

Lecture de l’Avent : Esaïe 7:14 ; 9:1-7

Le Messie serait et humain et divin. Il serait et le Fils de David et le Fils de Dieu. C’était clairement ce que Jésus comprenait (Matthieu 22:41-46. Voir la lecture de l’Avent du 11 décembre).

Mais comment est-ce possible ? Comment le descendant humain de David pourrait-il être divin ? Comment le maintes fois arrière petits-fils de David pourrait-il être le Fils de Dieu ?

Sept cents ans avant la naissance du Christ, le prophète Ésaïe a annoncé :

Ésaïe 7:14 (SER)  —  C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici que la jeune fille est enceinte, Elle enfantera un fils Et lui donnera le nom d’Emmanuel.

Alors que cette prophétie avait une application symbolique dans son contexte historique, Matthieu trouve son plus grand accomplissement littéral dans la naissance du Christ :

Matthieu 1:23 (SER)  —  Voici que la vierge sera enceinte ; elle enfantera un fils Et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui se traduit : Dieu avec nous.

Comment Dieu serait-il « avec nous » ? Comment la Parole deviendrait-elle chair et habiterait-elle parmi nous (Jean 1:14) ? Comment Dieu deviendrait-il homme ? Par la naissance du Fils au travers de « la vierge ».

Ésaïe prophétise davantage sur cet enfant né d’une vierge au chapitre 9.

Ésaïe 9:6 (SER)
Car un enfant nous est né,
Un fils nous est donné…
De plus,
On l’appellera Admirable,
Conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.

Ces trois premiers noms (Merveilleux Conseiller, Dieu puissant, Père éternel) indiquent clairement la divinité du Christ, tandis que « Prince de la paix » indique son humanité. 1

NÉ POUR RÉGNER COMME PRINCE DE LA PAIX.

Cet enfant né d’une vierge, « Dieu avec nous », est né pour régner. Le règne encore futur du Christ en tant que Prince de la Paix est déclaré :

Ésaïe 9:6-7 (SER)
Et la souveraineté (reposera) sur son épaule ;
…Renforcer la souveraineté
Et donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume,
L’affermir et le soutenir par le droit et par la justice
Dès maintenant et à toujours ;

La vierge demandait : « Comment cela se passera-t-il ? (Luc 1:34). Le prophète avait déjà répondu à sa question :

« Voilà ce que fera le zèle de l’Éternel des armées » (Ésaïe 9:7). 2

 


1 Geoffrey W. Grogan, “Isaiah,” in The Expositor’s Bible Commentary: Proverbs–Isaiah (Revised Edition), ed. Tremper Longman III, Garland David E., vol. 6 (Grand Rapids, MI: Zondervan, 2008), 529.

2 Grogan, p. 529.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s